Le secteur non agricole et le developpement rural

analyse des problèmes et des faits

Dans la plupart des pays en développement, la main-d’oeuvre rurale connaît une augmentation rapide, mais les possibilités d’emploi n’en suivent pas le rythme. Alors que les terres disponibles pour permettre l’expansion de l’agriculture se font de plus en plus rares, l’emploi non agricole doit se développer pour pouvoir parer à l’aggravation de la pauvreté rurale. Les décideurs et les analystes tablent sur le secteur non agricole pour apporter une augmentation de l’emploi rural, appuyer la croissance économique, améliorer la distribution des revenus et atténuer la pauvreté. L’amplification des potentialités dans les zones rurales en dehors de l’agriculture pourrait également permettre d’enrayer la migration des habitants ruraux vers les villes et de ralentir l’intensification de la congestion et de la pollution urbaines. Quel que soit le rythme réalisable de la croissance d’une industrialisation de grande ampleur, les industries urbaines ne seront pas en mesure d’absorber une main-d’oeuvre en augmentation rapide. Ainsi, il incombera au secteur rural non agricole, de forte intensité de main-d’oeuvre, d’absorber l’excédent de main-d’oeuvre, de promouvoir la croissance économique et de diversifier les sources de revenus.

Author: 
Islam, Nurul
Published date: 
1997
Publisher: 
International Food Policy Research Institute (IFPRI)
Series number: 
47
PDF file: 
application/pdf iconvbf47.pdf(302.3KB)