Guinèe

Sidafa Condé, Abdulai Jalloh, Gerald C. Nelson, Timothy S. Thomas
2017

La République de Guinée a une superficie de 245 857 kilomètres carrés divisée en sept régions administratives : Kindia, Boké, Mamou, Labé, Faranah, Kankan et N’Zérékoré. Le pays se compose de quatre grandes régions agro-écologiques : la région côtière (la Basse Guinée), la région centrale (le Fouta Djallon), la Haute Guinée et la Guinée forestière. La Guinée a un climat tropical avec deux saisons alternées, une saison sèche de novembre à mars et une saison des pluies d’avril à octobre. En général, les précipitations augmentent du nord au sud ; la pluviométrie annuelle moyenne est de 1988 millimètres. Cultivé sur 80 pour cent des exploitations agricoles du pays, le riz constitue l’aliment de base. Il est cultivé sur les plateaux et les plaines, y compris les marais des vallées à l’intérieur des terres, des mangroves et des plaines inondées. Le maïs, le fonio (céréale cultivée appartenant aux familles Digitariaexilis et Digitariaiburua), l’arachide et le manioc sont d’autres cultures vivrières importantes cultivées et consommées en Guinée. L’agriculture y est exclusivement pluviale et la production agricole est fortement influencée par le climat. Cela constitue un défi croissant pour les agriculteurs à faibles ressources. Les principales contraintes rencontrées par les producteurs de riz sont la sécheresse, les mauvaises herbes et les sols pauvres.