Agriculture, dèveloppment et système commercial international: 2000-2015: Synopsis

Antoine Bouët, David Laborde Debucquet
synopses
2017

Alors que la sécurité alimentaire est depuis longtemps reconnue comme un droit humain universel, on déplore toujours 795 millions de personnes sous-alimentées dans le monde. Le commerce international peut aider à réduire l’insécurité alimentaire, mais le rôle précis que la politique commerciale internationale devrait jouer dans ce domaine fait l’objet d’un débat intense amorcé de longue date. D’aucuns estiment qu’il appartient aux pays de se fixer l’objectif d’autosuffisance alimentaire afin de garantir la production locale de produits agricoles et l’accès de leurs populations à l’alimentation. L’autosuffisance alimentaire implique des restrictions à l’importation à l’appui de la production locale. D’autres estiment à l’inverse que le meilleur moyen de garantir l’accès des populations à l’alimentation est de supprimer tous les obstacles aux échanges. Selon cette ligne de pensée, le libre échange permettrait d’augmenter plus efficacement la production mondiale de produits agricoles et alimentaires et de garantir l’accès à des produits meilleur marché.