Une analyse d'écarts appliquée aux formulaires de demande d'essais au champ confinés pour les cultures génétiquement modifiées

en Afrique de l'Est - évaluer le potentiel d'harmonisation

Les réglementations relatives à l’approbation de cultures génétiquement modifiées exigent, initialement, des petites expérimentations restreintes appelées essais au champ confinés. À partir de ces expériences réalisées à petite échelle, les chercheurs obtiennent, en sécurité et de façon restreinte, des informations importantes sur les interactions environnementales et la performance agronomique de la culture. Une revue de contrôle est nécessaire pour autoriser les essais au champ confinés et les méthodes d’obtention des informations pertinentes varient d’un pays à l’autre. Dans cet article, une analyse des écarts est utilisée pour identifier les lacunes de l’information et le potentiel d’harmonisation des processus de demande d’essais au champ confinés dans trois pays d’Afrique orientale - la Tanzanie, le Kenya et l’Ouganda. Fondamentalement, l’analyse des écarts cherche à comparer le statu quo à une situation idéale en identifiant les différences ou lacunes et la difficulté d’élimination des écarts. La similarité des formulaires de demande qui en résulte pourrait constituer la base d’une harmonisation des processus de demande d’essais au champ confinés entre les pays dont l’efficience pourrait augmenter en conséquence.

Author: 
Linacre, Nicholas A.
Cohen, Joel I.
Published date: 
2006
Publisher: 
International Food Policy Research Institute (IFPRI)
Series number: 
149FR
PDF file: 
application/pdf icon
eptdp149.pdf(301.6KB)