Tendances de long terme pour la croissance et la réduction de la pauvreté en RDC

Une approche d’équilibre général

Alors que certains pays de l’Afrique Subsaharienne sont en mesure d’atteindre les objectifs du millénaire pour le développement (OMD) en 2015, les défis de développement auxquels fait face la République Démocratique du Congo (RDC) ne lui permettront pas d’atteindre ces cibles à l’horizon 2015. En effet, après plusieurs années de guerres, qui ont entrainées d’énormes pertes en vie humaine et la quasi-destruction des infrastructures sociales et économiques, la reprise de la croissance du PIB et la réduction de la pauvreté sont modestes. Le secteur minier qui a constitué l’ossature del’économie congolaise pendant plusieurs décennies reprend de façon modérée. Le secteur agricole qui emploie plus de la moitié de la population active croît mais à un rythme très faible. La RDC peut reformuler ces objectifs en visant une croissance soutenue et une réduction de moitié son niveau actuel de pauvreté en 2015. Il est évident que la tâche sera laborieuse au niveau national. Il est aussi important de souligner que les défis et les opportunités diffèrent selon les provinces. La présente note, se basant sur une analyse récente de l’Institut International de Recherche sur les Politiques Alimentaires (IFPRI), analyse les tendances de long terme pour la croissance économique ainsi que la réduction de la pauvreté au niveau national et dans les provinces. Il s’agit d’une étude qui utilise le modèle d’équilibre général calculable pour examiner différents options et défis pour le développement de la République Démocratique du Congo.

Author: 
Ngeleza, Guyslain
Diao, Xinshen
Ulimwengu, John
Randriamamonjy, Josee
Published date: 
2011
Publisher: 
International Food Policy Research Institute (IFPRI)
Series number: 
1
PDF file: 
application/pdf icon
drcssppn1.pdf(302.1KB)