Indice de la faim dans le monde 2012 - Contexte et principaux constats

L’indice de la faim dans le monde 2012 (GHI) a été calculé pour 120 pays en développement et pays en transition pour lesquelles les données sur les trois composantes de la faim étaient disponibles.

Le GHI de cette année reflète les données allant de 2005 à 2010, les plus récentes dont on dispose au niveau pays pour les trois composantes du GHI. Il donne donc une image du passé récent.

Les trois indicateurs composant l’indice sont combinés avec un poids égal en un score unique: la proportion de la population qui est sous-alimentée, la proportion d’enfants de moins de cinq ans souffrant d’insuffisance pondérale et le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans.

Une élévation du score GHI indique une aggravation de la faim, tandis qu’une diminution est le signe d’une amélioration de la situation (réduction de la faim).

Selon le GHI, la faim au niveau mondial reste un problème « sérieux ». 23 pays ont des niveaux de faim classés comme « alarmant » ou « extrêmement alarmant ».

Le GHI mondial 2012 a chuté de 26 % par rapport à celui de 1990, passant d’un score de 19,8 à 14,7.

L’Asie du Sud et l’Afrique subsaharienne ont les niveaux de faim les plus élevés, avec des scores régionaux respectifs de 22,5 et 26,7.

Pour 15 pays, le score GHI de 2012 est inférieur au score de 1990 d’au moins 50%. Les pays qui ont enregistré les plus fortes améliorations de leurs scores entre 1990 et 2012 en termes de progrès absolus sont l’Angola, le Bangladesh, l’Éthiopie, le Malawi, le Nicaragua, le Niger et le Vietnam.

Le score GHI d’Haïti a chuté de près d’un quart entre 1990 et 2001, mais la plupart des gains réalisés ont été perdus au cours des années suivantes. Le tremblement de terre dévastateur de 2010, dont l’effet n’a pu être pleinement reflété dans le GHI 2012 par manque de données, à repoussé Haïti dans la catégorie « extrêmement alarmant ».

À l’exception de la Corée du Nord, tous les pays où la situation de faim s’est empirée entre le GHI 1990 et le GHI 2012 se situent en Afrique subsaharienne.

Plus de la moitié de la population du Burundi, de l’Érythrée et d’Haïti souffre de malnutrition.

Published date: 
2012
Publisher: 
International Food Policy Research Institute (IFPRI)
PDF file: