Suivi des processes de développement de l’agriculture ouest africaine et de ses performances: une analyse comparative

Maurice Taondyandé, Mbaye Yade, Manson Nwafor
wa ator 2010
2012

En 2007, sur onze pays de la région pour lesquels les informations étaient disponibles, quatre ont effectivement consacré au moins 10% de leurs ressources publiques à l’agriculture. Il s’agit du Burkina Faso (15,8%), du Mali (11%), du Niger (15,4%) et du Sénégal (14%). En 2008, sur sept ayant fourni les données, trois ont respecté l’engagement de Maputo, à savoir le Burkina Faso (13,8%), le Mali (12,7%) et le Niger (12,2%). Le Burkina Faso, le Mali et le Niger consacrent habituellement plus de 10% des ressources publiques à l’agriculture pour atténuer les effets des aléas climatiques qu’ils subissent alors que le Sénégal a dû augmenter de façon significative les ressources allouées à l’agriculture au cours des dernières années pour atteindre la cible de Maputo.